Chapitre 1

 

  • Et cette pomme combien ? J'observais la marchande attentivement pour voir si elle essayait d'augmenter le prix élaboré pour la marchandise, mais elle répondu sans détournement

  • Deux Yabara, jeune fille.

Je tendais l'argent à la vieille femme, presque en m'excusant. Depuis que mon père était partit je me méfiais de tout, et je ne faisais confiance à personne. Je pris la pomme dans le cageot et partit en souriant, enfin de la nourriture ça faisait bien trois ou quatre jours que je n'avais rien avalé, dans la ville basse la nourriture se faisait rare, encore plus que d'habitude et pour cause la ''death period'' allait débuter …

Cette période que l'on nommait ainsi était en fait instaurée par la ville haute, cela se passait toujours pendant les mois d'hiver. Trois mois exactement où les meilleur scientifiques, mettait au point des ''animaux robots'' destinés à la guerre, et qui avait le seul ordre de tuer tout ce qui se dressait sur leur passage.

Le pire c'était que ceux qui devaient s'assurer que ces robots étaient fiables, c'était les adolescents …

Ceux de la ville basse, précisément dans la tranche d'âge 17, 18ans.

Ils étaient invités à se rendre dans un grand laboratoire, aménagés de façon à que les animaux se sentent dans un environnement familier. Le but était de tester toutes leurs facultés, et d'évaluer leur niveaux d'agressivité.

Vous vous demandez sûrement pourquoi les adolescents?

La ville haute avait donné comme réponse à cette question, le simple faite qu'ils étaient trop nombreux, et que moins il y avait de personnes dans la ville basse et moins il fallait payer. Eux étaient gagnants sur tous les points, et nous les habitants de la ville basse devait accepter sans broncher...

Je sortais enfin de la grande place du marché, où tous le monde se bousculait pour pouvoir avoir une chance d'acheter un simple fruit, ou un reste de viande qui venait de la ville haute aussi nommé l'ES: L'endroit sacré, car on disait que c'est là bas que vivait les dieux où en tout cas ceux qui avait le contrôle sur nous.

Aucun de nous avait le droit d'aller dans cette ville, enfin ce n'était pas clairement stipulé , mais ceux qui voulaient monter devait payer beaucoup d'argent, et puis une fois là haut ils ne serait pas acceptés dans la population et se feront tuer après quelques semaines...

J'arpentais la rue parsemée d'enfants sur le sol, qui mourraient de faim. Ils me regardaient avec des yeux remplit de larmes, j'avais caché la pomme dans mon manteau mais ils continuaient à me regarder fixement comme s'ils sentaient l'odeur du fruit, une atmosphère inquiétante régnait le long de cette grande rue.

J'accélérais le pas pour pouvoir éviter une confrontation et éviter de laisser des traces de sang dans cette rue qui ressemblait déjà beaucoup trop à un cimetière.

Je levais la tête fièrement, pour montrer qui avait le dessus, ces derniers s'écartèrent de mon passage. Je continuais mon parcours, le long des immeubles en ruine. J'arrivais bientôt à l'extrémité de la ville, le ciel était nuageux et le tonnerre se faisait entendre au loin. J'entrais dans le petit patté de maison, toutes plus vieilles les unes que les autres. Je poussais la porte d'une d'entre elles, elle était grise et l'allure terne. Les tuiles tombaient en laissant des trous béant, d'où l'on pouvait voir l'intérieur de la maisonnette. Ce petit cocon n'avait pas l'allure terne et même au contraire , je faisais tout pour que mon frère, ma tante et moi même puissent être à l'aise à l'intérieur. Je mettais régulièrement des fleurs et tout était minutieusement rangé, ma tante Élisabeth m'en étais très reconnaissante.

Je glissais tout doucement mes pieds sur le parquet grinçant pour pouvoir augmenter l'effet de surprise mais Élisabeth fit disparaître tous mes projets...

  • Lémia, tu es déjà rentré ? Cria – t- elle gaiment depuis la cuisine.

  • Oui je suis là, dis-je en m'efforçant de cacher ma déception, puis je me dirigea vers mon jeune frère

    allongé sur le canapé qui lui servait de lit.

Je posais soigneusement ma main au dessus de son front et je souris bêtement, je me faisais tout le temps du soucis pour lui, et j'étais heureuse quand je voyais que tout allait bien. La porte s'ouvrit d'un coup, et Jake entra précipitamment dans la pièce. Jake était mon ami d'enfance, j'avais grandis avec lui. Il s'approcha de moi tout doucement lorsqu'il s'aperçut que mon frère dormait et me chuchota à l'oreille :

  • Tu viens ? Puis il sourit et me fis signe qu'il m'attendait dehors.

J'embrassais le front du jeune garçon avant de me lever et de me diriger vers la cuisine, je posais la pomme sur la table et envoya un baiser à ma tante qui s'était assoupis sur une chaise. La vie ici était rude, et ma tante était déjà âgée, mais elle aimait s'occuper de moi et de mon frère, elle l'avait promis à mes parents..

Je pris mon manteau de cuir usé par les années, et l'arc de ma mère puis je me dirigea vers la porte pour sortir. Je sortis de la maison et tapa amicalement sur l'épaule de Jake qui était adossé au mur. Jake était un grand brun, plutôt beau qui avait l'air très mature pour son âge. Ses yeux avaient l'air d'avoir tout vécu et d'avoir tout vu. Il m'avait entraîné à l'arc dans la sombre forêt qui entourait la ville basse, elle était en vérité interdite, mais ça ne nous empêchait pas de nous entraîner là bas, les règles étaient après tout faites pour être détournées.

  • Alors tu as réussi à acheter de la nourriture ? Dit il avec un sourire qui laissait entrevoir ses dents blanches.

  • Oui, juste une pomme. J'espère pouvoir tirer quelque chose de cette forêt, dis je en souriant.

Jake me rendit mon sourire, et puis nous nous mirent en route vers la sombre forêt, qui se dressait à deux ou trois mètres de ma maison. Je sautais par dessus le petit mur de pierre construit, pour éviter que des gens comme nous s'infiltrent dans ce lieu, c'était là où toutes les expériences inachevées de l'ES étaient relâchées et laissé à l'abandon. Mais pour nous c'était un vrai terrain de chasse, où l'on pouvait se procurer de la nourriture et éviter de mourir de faim. C'était aussi un endroit pour se reposer à l'abri des cris d'enfant, des visions de batailles et de sang. Dans la forêt il n'y avait que la nature et rien ne pouvait nous déconcentrer.

Je bandais mon arc et Jake sortit son couteau.

  • Tu es prêtes me lança -t-il ?

  • Et comment! Puis nous élançons à pas feutrés dans l'épaisse forêt.

Chacun de mes pas étaient minutieusement calculés pour ne faire aucun bruits, mes pieds caressait les feuilles mortes sur le sol qui étaient les détecteurs de notre présence. Jake avançait prudemment, depuis notre plus tendre enfance nous avions été formé par nos pères pour chasser, et depuis que nos parents étaient partit nous n'avions jamais arrêté ce rituel, et cette forêt nous formait à devenir encore meilleur, que nous l'étions déjà.

Mes parents me manquait , surtout mon père car ma mère nous avait quitté il y a déjà longtemps et il était de plus en plus dur de vivre sans les habitudes de mon père, ma tante faisait tout pour le remplacer mais elle le savait que c'était en vain.. Jake me tirais de mes songes en me frappant l'épaule, je lui fit comprendre que je me vengerais dès que nous aurions capturer la proie qu'il venait de trouver, puis je lui fit un clin d'oeil pour le féliciter , il avait trouvé un cerf adulte . Celui là pourrait nous durer au moins deux semaines, il ne fallait pas qu'on le manque et Jake le savait aussi. Je bandis mon arc et me mis en position de tir , un pied en arrière et la poitrine gonflée . Jake les jambes pliées et prêt à sauter sur la proie. Il leva sa main pour décompter :

trois …. deux ….un! 

Commentaires (2)

1. alexiiaaa (site web) 07/10/2014

Merci beaucoup contente que ça te plaise la suite arrive très bientôt :D

2. Kayla 07/10/2014

Wow! Sincèrement j'ai vivement hâte à la suite. Ton histoire s'annonce des plus intéressante! :3
Bonne continuation!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site